Pour tous les sportifs

Le yoga une solution efficace pour prévenir les blessures de tous les sportifs.

 

Zinédine Zidane, Carles Puyol, Ryan Giggs dans le football ; Novak Djokovic, Yannick Noah, Andy Murray dans le tennis ; Tom Brady dans le football américain, Guillaume Nery (champion du monde d’apnée), Tony Parker et Lebron James dans le basket, Anabelle Prawerman (beach volley), les nageuses de l’équipe de France de natation synchronisée…

Quel est le point commun entre tous ces athlètes ? Ils ont tous pratiqué/pratiquent encore le yoga, l’ont inclus dans leur préparation physique ou leur sortie de blessure.


Le yoga, pour la préparation et la récupération
physique et psychique.

 

Assouplissement

Avec le Yoga, les sportifs récupèrent plus vite de leurs blessures. La pratique régulière du Yoga assouplit le corps, développe les muscles « oubliés », c’est une pratique sportive qui engage chaque partie du corps. Les articulations sont plus souples et renforcées, moins propices aux blessures. Les muscles sont plus forts, diminuant le risque de déchirements musculaires. Les muscles sont allongés, le Yoga contrebalance beaucoup de sports qui raccourcissent la longueur des muscles du corps.

Oxygénation du corps et récupération physique

La pratique du Yoga ne s’effectue jamais sans sa complémentaire RESPIRATION. Par l’inspiration, le corps s’oxygène. La transmission des globules rouges dans le sang est plus fluide, plus dense. Les muscles sont oxygénés et prêts à fonctionner sainement. Certaines postures de Yoga comme la chandelle (Sarvangasana) ou demi-chandelle- sont des postures qui stimulent la circulation du sang. Les postures d’inversion (tête en bas / pieds en l’air) sont des postures qui font circuler le sang jusqu’à la tête, vide les jambes de leur sang et diffuse un sang réoxygéné, sain et nouveau dans tout le corps.
NB : Toutes ces postures sont à tenir sur plusieurs respirations constantes pour en ressentir leurs bénéfices.( environ 3 minutes)

Gainage et mise en marche des « muscles profonds »

En Yoga plus les postures sont tenues plus les muscles sont engagés et gainés. On parle d’activation des muscles profonds lorsque le corps est engagé dans un effort physique sur la durée. L’intensité des postures de yoga n’apparait que dans la retenue des différentes postures. C’est ici que l’on va travailler en profondeur sur le développement des muscles du corps.

Respiration profonde, le « Pranayama » une pratique anti-stress naturelle

Pour la souplesse on travaillera sur la respiration profonde et l’enchainement des postures. On assouplira certaines parties du corps à travers des postures précises.
(Exemple: Ustrasana (posture du chameau : souplesse du dos, assouplissement des lombaires, Eka Pada Rajakapotasana (posture du pigeon : ouverture des hanches, souplesse des adducteurs et des cuisses)…
La respiration permettra au corps de se rééquilibrer, une bonne respiration c’est un corps sain en fonctionnement. Le Pranayama (pratique de la respiration) élimine les toxines du corps et le purifie.
Le sportif retrouve sa stabilité mentale, physique et émotionnelle.

Colonne vertébrale, la structure de notre corps

Le Yoga permet un allongement et une remise en place de la colonne vertébrale, point central de notre corps. La colonne retrouve progressivement sa courbure naturelle par le biais de postures précises et très présentes dans le Yoga. Une colonne vertébrale en bonne santé c’est un esprit et un corps sains.

D’autres points tels que la relaxation, la gestion du stress, l’augmentation de la concentration mentale, la qualité du sommeil sont développés naturellement lors d’une pratique régulière du Yoga.

 Aller plus loin :

Publicités

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :